Actualités du 11 juin 2019





  • Rencontre des Continents, Bxl Laïque et Présence et Action Culturelles (PAC), ont choisi de s’associer pour proposer un cycle de trois rencontres/ateliers sur le thème de la (Re) politisation de l’écologie. En partenariat avec Saw-B, Barricade, Acteurs.ices des temps présents et la Campagne Tam-Tam

    3ème rencontre le 19 juin à 20h : "Histoire et actualité des stratégies politiques et des luttes dans les mouvements écologistes"


    Nous somme heureux·ses de vous inviter, le mercredi 19 juin (20h), à la conférence-débat, "Histoire et actualité des stratégies politiques et de lutte dans les mouvements écologistes" dans le cadre du cycle de rencontres-débats-ateliers "(re)-politiser l’écologie, un champ de bataille", avec :

    Daniel Tanuro (Climat & Justice sociale, Ingénieur agronome et environnementaliste, auteur du livre L’impossible capitalisme vert).


    Juliette Boulet (Greenpeace Belgique ; Porte-parole)


    Alain Adriaens (Mouvement Politique des Objecteurs de Croissance ; Porte-parole)


     


    Adresse : Au DK - Drakar ; le nouvel espace des Actrices et Acteurs des Temps Présents : 70b, Rue de Danemark, 1060 Bruxelles


    Event FB : https://www.facebook.com/events/320254058901520/


    Présentation de la soirée :


    Capitalisme vert, Transition, Développement durable, Décroissance, Ecosocialisme,...les termes ne manquent pas pour caractériser la nouvelle période économique dans laquelle nous serions entré.e.s, plus ou moins contraint.e.s par une réalité écologique et la raréfaction des ressources naturelles. Alors que presque tous les partis proposent des mesures écologistes dans leur programme et que la protection de la planète ou le climat devient l’alpha et l’oméga du jeu politique, il nous apparaît nécessaire de se poser les bonnes questions stratégiques pour renforcer les luttes écologiques et sociales ; De quelle écologie avons-nous besoin ? Toute écologie est-elle bonne à prendre ? Le paradigme libéral d’une croissance sans fin, nous mènent-il inexorablement droit dans le mur ? Est-il possible de concilier capitalisme et écologie ? Que faudra-t-il abandonner du modèle économique dominant pour parvenir à relever les défis écologiques sur les terrains respectifs de nos actions militantes et/ou engagements professionnels ?


    Inscription souhaitée - Ne pas oubliez de s’inscrire svp !


    >> Remplir le formulaire de pré-inscription



     


    //////////////////////////////////


    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Concept du Cycle :


    > 3 thèmes « porte d’entrée » différents
    > 3 conférences / rencontres en soirée & 3 ateliers dynamiques d’un 1/2 jour en plus petit groupe.
     




    Nous sommes dans un nouveau contexte de mobilisations sans précédent en Belgique sur les questions sociales et écologiques, les craintes et interrogations se multiplient, pas seulement sur l’état et le devenir de notre planète, mais aussi sur le fonctionnement du système social et économique dans son ensemble.

    Le discours médiatique sur les enjeux écologiques est parfois simplificateur, et les revendications et propositions portées par des mouvements citoyens grandissant restent parfois peu politisées. Cela ne permet pas toujours les citoyens de comprendre les enjeux globaux ou d’articuler les questions sociales et écologiques.
     



    Pour qui ?



    Ce cycle de conférences est destiné à un large public, néanmoins, les travailleurs et travailleuses de l’Education permanente (EP) et du monde socio-culturel étant des relais vers les publics adultes, leur présence nous semble plus que pertinente en vue d’une large diffusion des fruits de cette réflexion le plus largement possible.



    Quand et quels thèmes ?

    • Le 04 et 05 avril : « L’effondrement : un concept à débattre »
    • Le 14 et 15 mai : « Liens entre les enjeux sociaux et écologiques à travers le prisme des inégalités et des rapports de domination »
    • Le 19 et 20 juin : « Histoire et actualité des stratégies dans les mouvements écologiques »



    Les objectifs ?

    • Vulgariser les grandes questions liées à l’écologie au XXI siècle dans nos sociétés.
    • Repositionner la question écologique comme un enjeu aussi social dans certains mouvements et organisations de l’EP.
    • Utiliser le contexte actuel pour mettre en évidence et renforcer les liens entre les luttes sociales et écologiques, notamment à travers le prisme des inégalités.
    • Distinguer les différentes stratégies et courants de pensées en lien avec les questions écologiques et identifier les lignes de tension.
    • Permettre aux travailleurs de l’EP d’avoir une boite à outil (ressources) pour s’approprier le sujet et le relayer vers leurs publics.
    • Nourrir des pratiques et une réflexion dans le secteur de l’Education permanente.



    Pourquoi (re)politiser l’écologie ?






    D’abord, parce que si historiquement, la question de l’écologie est restée le pré-carré des partis et mouvements écologistes, le discours dominant a progressivement réduit son champs de réflexion à des questions uniquement environnementales, amenant de la confusion et abandonnant parfois toute critique et remise en cause du système capitaliste.



    Le contexte actuel doit être vu comme une opportunité politique pour pointer les réels responsables de l’exploitation des populations et de la planète, qui ont créé les inégalités sociales et les impasses écologiques actuelles.



    Politiser l’écologie, c’est affirmer que, même si chacun fait sa part, seuls des changements systémiques à grande échelle des modes de consommation et de production feront une différence.



    Ensuite, parce qu’aujourd’hui, nous n’avons d’autre choix que de traiter transversalement et collectivement l’écologie, en reconnaissant que longtemps la question a été l’apanage des classes les plus favorisées. Or, aujourd’hui, il apparaît que sans changement culturel profond, aucune réponse suffisante ne sera trouvée pour répondre à l’urgence climatique.



    Justice climatique et justice sociale vont de pair, c’est ce que nous dit le mouvement des gilets jaunes. Les initiatives et les mobilisations, plus ou moins structurées, que portent actuellement la société civile se multiplient et c’est une bonne chose mais pour pouvoir grandir en intensité et remporter des victoires significatives, les stratégies doivent pouvoir être identifiables, compréhensibles, s’opposer et/ou se compléter et ralliées par tous.tes ceux.celles qui souhaitent y contribuer dans une optique de convergence et de complémentarité des luttes. Mais aussi également de laisser la place à des initiatives et écologismes issus des classes populaires au lieu de stigmatiser le comportement supposé de ces dernières.



    >> Remplir le formulaire de pré-inscription



    >> Infos chez seb.kennes@rencontredescontinents.be / 02/734.23.24

    >> Découvrir la note d’intention complète





     


  • DIVERSITÉ SOCIALE ET CULTURELLE & ÉDUCATION



    L’ALIMENTATION, UN THÈME POUR SE RENCONTRER ET SE MOBILISER !

    Prochaine formation en Septembre 2019 


    Formulaire de pré-inscription —> c’est par là .


    Vous êtes éducateur.trice, formateur.trice ou animateur.trice ou simplement super intéressée et motivée et vous souhaitez acquérir une réfléxion et des outils pour pouvoir mobiliser l’alimentation comme un outil d’éducation et d’action dans vos projets, cette formation s’adresse à vous ! Toutes les infos ci-dessous :


    POURQUOI CETTE FORMATION ?


    Le thème de l’alimentation touche de + en + de personnes et rassemble de + en + de projets dans la région Bruxelloise. Rencontre des Continents, mobilise cette thématique comme point de départ de sa démarche éducative depuis plus de 10 ans. Dans ce sens, nous sommes allé.e.s à la rencontre de groupes d’individus dont l’accès à l’information et à la sensibilisation autour de cette question de société reste encore marginal ! Après plusieurs années d’expériences, l’envie d’essaimer et de partager nos outils, nos ressources, notre posture, nos inspirations et nos questionnements voit le jour grâce au F.I.P.I. (Fonds d’Impulsion à la Politique des Immigrés). Cette formation n’est pas une formation "clé sur porte" qui répondra à tous les enjeux liés à l’accès à une alimentation de qualité pour tou.te.s mais bien plus une invitation (au voyage) sur 7 journées où ce sera l’occasion pour vous de vous arrêter, de prendre du recul et de partager et réfléchir collectivement (à partir de vos situations respectives) à ce qu’est l’éducation à l’alimentation avec des publics multiculturels...tout en prenant en compte la conflictualité et la richesse de cette diversité.

    MÉTHODOLOGIE GLOBALE


    Expérimentations d’outils participatifs d’éducation-action (energizers, jeu de la ficelle, théâtre-image, kasala, je passe à l’acte, doutes & certitudes...) // Ateliers cuisines (écologique et politique, hybride) // Approche systémique // Mises en pratique // Travail en sous-groupes...

    FORMATRICES.TEURS


    L’équipe des permanent.e.s de Rencontre des Continents et des personnes ressources actives dans cette thématique notamment Daniel Cauchy et Astrid Galliot.


    Daniel Cauchy, après des études de psychologie (ULB) et un post graduat en « approche systémique » (ISPFSE – Namur), il a fait un parcours professionnel dans les métiers de l’éducation et de l’intervention sociale. Il est membre du cercle cœur de Rencontre des Continents.


    &


    Astrid Galliot, ancienne permanente à Rencontre des Continents, elle est aujourd’hui intervenante pédagogique, animatrice-chercheuse et psychomotricienne en formation. Elle pratique l’art de l’écoute sensible, l’art de jouer et vous partagera une journée sur l’art de ce métier de tissage et métissage.

    PROGRAMME


    Horaires : 9h30 à 17h30


    Lieu : Maison de la paix à Ixelles (principalement)


    Vendredi 13 Septembre  :


    Présentation & Intention(s) : du je au nous -


    Vendredi 27 Septembre :


    L’atelier cuisine comme outil d’éduc’action


    Vendredi 11 Octobre  :


    Ressources existantes : du singulier au collectif


    Vendredi 25 Octobre  :


    Vision(s) du monde avec Daniel Cauchy -


    Vendredi 8 Novembre  :


    Un métier à métisser avec Astrid Galliot -


    Vendredi 22 Novembre  :


    Personnes ressources invitées


    Vendredi 6 Décembre  :


    Réseautage & Synthèse


     


    MODALITÉS

    PUBLIC CIBLE

    DEMANDE D’INSCRIPTION

    CONSTITUTION DU GROUPE

    FRAIS DE PARTICIPATION

    LIEUX


    Éducatrice-formateur-animatrice (EFA) qui souhaite intégrer l’éducation à l’alimentation dans sa pratique professionnelle. Exemple : formateur.trice alphabétisation, travailleur.se social.e, travailleur.se en santé communautaire, animateur.trice socioculturel.le, éducateur.trice de rue...


    Remplir ce lien pour montrer votre intérêt en vous pré-inscrivant :


    https://goo.gl/forms/6fnZCEjEBpcCEfFx1



     


    Aucun diplôme ni aucun niveau d’expression écrite ne sont requis. À la sélection des candidat.e.s, une attention particulière sera donnée à la diversité des profils qui fera la richesse du groupe de maximum 14 personnes.


    Le subside ne recouvrant pas tous les frais. Nous proposons un forfait de 175 euros (soit 25 euros par journée). Cela inclut tout le temps de travail, de suivi, des frais des ingrédients d’atelier cuisine et des personnes ressources.


    Cependant le prix ne doit pas être un obstacle. Contactez nous si besoin.


    Sur Ixelles majoritairement (Maison de la paix, Centre Elzenhof, La Serre, Refresh…)

    CONTACT

    Margot Thévenin, 02/734.23.24 margot.thevenin@rencontredescontinents.be


     


  • Ayant peu de volontaires qui ont répondu à l’appel pour préparer au mieux cet évènement qui fait partie de nos "incontournables", une pause s’impose ! Le temps est venu pour nous de prendre du recul en ne participant pas à cette édition. L’occasion de réfléchir à comment améliorer notre mobilisation et de réaffirmer le sens de notre participation au village des possibles car du sens il y en a ! Fort.e.s de notre prise de recul, nous reviendrons plus outillé.e.s et motivé.e.s pour les années à venir !


    BON ESPERANZAH À TOUT.E.S !


    Ce rendez vous va nous manquer !


    Toujours soucieuse de questionner notre monde et de tisser des liens, Rencontre des Continents sera présente au Village des possible du Festival Espéranzah - du 2 au 4 août à Floreffe - pour débattre, se heurter et réfléchir avec le public à la thématique de cette édition : « La faim des privilèges ».


    Cet été vous voulez allier l’utile à l’agréable ? Vous militez pour plus de justice sociale et environnementale ? Vous aimez mettre en pratique vos engagements et les transmettre autour de vous ? Vous aimez la musique et faire la fête ? Vous avez envie de faire de nouvelles rencontres ? Cette opportunité s’adresse à vous !


    « La faim des privilèges » - Appel aux volonterres !


    Rencontre des Continents sera présente au Village des possible du Festival Espéranzah - du 2 au 4 août à Floreffe - pour débattre, rencontrer et réfléchir avec le public à la thématique de cette édition : « La faim des privilèges »


    Notre association cherche plusieurs personnes motivées pour animer une activité. En contrepartie vous aurez accès au festival gratuitement.


    Au programme


    > Une première soirée d’information et de brainstorming sur les animations possibles avec RdC le Mercredi 12 Juin de 18h à 20h à la Maison de la paix. Envoyez un mail à Louise pour lui signifier votre intérêt et votre présence.


    > Une journée d’information organisée par Esperanzah sur le sujet à Bruxelles le samedi 29 juin, de 11h à 17h :


    - 1er partie : féminisme intersectionnel
    - 2e partie : privilège ci-genre hétéro


    Un temps d’évaluation est prévu après le festival (mi-Août ou Septembre).


    Envie de faire partie de l’aventure ?


    Envoyer rapidement un mail à Louise : louise@rencontredescontinents.be ou passez nous un petit coup de téléphone au 02/734.23.24 .


    Nous nous réjouissons de cette aventure avec vous !


  • Le Palais Vert propose un stage pour les 8-12 ans à l’École René Magritte à Schaerbeek dans lequel vous apprendrez à faire votre 4h dans la créativité et l’amusement !


    Inscrivez vos enfants du lundi 15 au vendredi 19 juillet !


    Les animatrices, formées à RdC, sont super !



    LE STAGE DE CET ÉTÉ



    Apprends à réaliser ton 4h !


    Un goûter qui soit sain, facile à réaliser et le tout en s’amusant !


    En plus des activités en cuisine, les enfants profiteront d’animations créatives et dynamiques – à l’intérieur ou à l’extérieur – dans un cadre bienveillant.


    Nous ferons également des jeux de coopération et des exercices favorisant le bien-être.


    Parce que pour être bien dans nos baskets, nous avons besoin d’une alimentation de qualité mais aussi de bouger et de nous sentir reliés aux autres et à la nature !


    Les parents ne doivent pas prévoir de collation pour le 4h dans les sacs,ils seront préparés par les enfants lors du stage.


    Pour les ingrédients, nous privilégions les produits bio, locaux, de saison et, dans la mesure du possible, équitables et en vrac (sans emballages). Parfois, nous récupérons des aliments (invendus) afin de lutter contre le gaspillage alimentaire.


    Pour inscrire votre enfant, plus d’infos via le Service Enfance de Schaerbeek  :


    https://www.1030.be/fr/goutez-moi-ca-stage-8-12-ans


  • Le collectif RdC fête les volonterres et l’été !


     


    L’an passé nous fêtions le Printemps, cette année nous fêtons l’été avec nos volonterres adoré.es ! Le collectif Rencontre des Continents est donc heureux de vous convier à la Fête des Volonterres pour
    vnous remercier supers volonterres... car sans vous RdC n’a pas de continents ! 


    C’est aussi une belle ocassion pour accueillir les nouveaux ou nouvelles motivé.es. Bienvenue !


    Rendez-vous le Vendredi 21 juin !


    Adresse : 35 rue Van Elewijk, 1050 Ixelles dans le Jardin de la Maison de la paix.


    Horaire : à partir de 18h.



    L’année dernière, notre atelier linogravure des sacs a été une belle réussite, cette année nous vous invitons à réveiller votre créativité en "tunant » un tablier ou un sac avec lequel vous repartirez  !


    Nous nous occupons des boissons, amenez vos plus belles recettes, vos plus beaux mets ! Nous ferons un buffet "auberge espagnole" comme on les aime.


    Prévenez Louise, référente des volonterres, (louise@rencontredescontinents.be) de votre venue. Merci d’avance.​


    Nous vous attendons avec impatience pour ce moment estival et convivial dans le Jardin de la Paix !


  • Venez cuisiner et manger ensemble un repas composé de produits locaux et de saison ! Kom à la maison, qui ambitionne d’ouvrir un restaurant participatif à Etterbeek, vous invite à venir découvrir l’esprit de son projet à travers un deuxième banquet éphémère, AU JARDIN !


    Cette fois, on investit le cercle paroissial pour y cuisiner ensemble un bon repas à partir de produits provenant du maraîcher et d’un producteur laitier belge, et on déguste cela dans le beau jardin à l’arrière de la salle.


    Que vous soyez jeune ou moins jeune, d’ici ou d’ailleurs, ce banquet sera l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir des recettes ! Gourmandise et convivialité garanties !




    Inscription obligatoire (pour éviter le gaspillage) : envoyez-nous un message sur Facebook ou bien un email à komalamaisonetterbeek@gmail.com en nous disant si vous venez cuisiner, manger ou bien les deux ! Et on se fera un grand plaisir de vous recontacter pour vous confirmer votre inscription !
    Le banquet se déroulera au 6 rue du Doyen Boone à 1040 Etterbeek. On se réjouit de vous y voir !


    *Ce banquet est organisé grâce au soutien financier du programme "Inspirons le quartier"/Good Food de Bruxelles-Environnement



  • Cette commune est composée des 6.8 millions de m² vacants en Région bruxelloise. Elle a été inventée par six associations pour dénoncer les logements inoccupés.



    L’apparition d’une nouvelle commune à Bruxelles


    En 2019, Saint-Vide rejoint la liste des communes de la Région Bruxelles-Capitale. Sur son site web, elle est présentée comme la vingtième commune bruxelloise. Longtemps passés inaperçus car parsemés à travers la ville, les 6,5 millions de mètres-carrés,soit l’équivalent de celle d’Ixelles et figure dès lors comme la 9ème plus grande commune de la Région bruxelloise. Inventée par six associations (Le Bral, La Communa, Toestand, La Febul, Woningen123logements et la SAW-B), cette commune a été conçue pour dénoncer les espaces inoccupés et le manque criant de logements en Région bruxelloise. Complexes de bureaux, maisons de maître, immeubles d’appartements, anciennes industries : aucun type de bâtiment n’est épargné par la vacance immobilière à Bruxelles. C’est cette diversité qui fait de Saint-Vide une commune aux mille facettes et possibilités, révélée aujourd’hui aux citoyen.nes.

    Une histoire engagée et plurielle

    C’est dans la pratique du squat que l’on trouve les plus anciennes traces d’occupation de la 20ᵉ commune. Depuis des décennies, des personnes de tous bords investissaient les bâtiments inoccupés, lorsqu’au début des années 2000, un outil d’un nouveau genre apparaît : la convention d’occupation temporaire. Né de l’occupation d’un bâtiment régional, rue royale,l’outil s’est affirmé et a rapidement permis l’essaimage de la pratique et la création d’une multitude de lieux bruxellois. Bien que chaque lieu est unique en son genre, tous portent une vision déterminée des espaces vacants bruxellois.

    Lire le manifeste de la 20ème commune

    Enjeux actuels

    Saint-Vide se caractérise par un engagement sans compromis pour une transition sociale, politique, économique et culturelle. Ses espaces visent à répondre à des besoins sociétaux urgents et ses habitant.e.s expérimentent des nouvelles manières de fabriquer et d’habiter la ville de demain, dès aujourd’hui.

    Découvrir les habitant.e.s de la 20ᵉ commune

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Lectures pour aller plus loin :


    Sources de l’article :


    - Site de la 20ème commune


    - Article sur le site de DH.be







  • Les Mémorandums et documents de plaidoyer politique




    Bilans et positionnements





  • Fruit d’un travail collaboratif qui s’est étalé sur deux ans, ce
    livre se veut à la fois une action politique contre le projet de
    maxi-prison et une mémoire vivante d’un mouvement qui
    n’est pas près de finir !



    Les documents issues de la lutte compilés dans les 319
    pages de ce livre sont divers. Ensemble, ils constituent
    progressivement un tout puissant, car cet assemblage
    polyphonique permet de saisir la multiplicité des fils de
    l’histoire, des acteurs et des moyens d’action, qui
    convergent pour donner son caractère à cette lutte toujours
    en mouvement.



    Plus d’informations sur :

    http://niprisonnibetonlelivre.be



    Auteurs :



    Le Vrije Keelbeek libre est un collectif bigarré à géométrie variable qui s’est formé pour lutter contre le projet de maxi-prison de Bruxelles et pour la survie du Keelbeek. Ce collectif regroupe, pêle-mêle et tant bien que mal, des habitants du quartier du Haren, des occupants du terrain, des militants associatifs et des activistes venant à la fois du monde carcéral, des droits humains, de l’écologie politique, de la lutte pour la souveraineté alimentaire et
    l’agriculture paysanne.



    Le livre n’a aucune prétention d’exhaustivité ou de représentativité. Il ne représente qu’un
    point de vue parmi d’autres, mais c’est un point de vue qui est déjà multiple.

    Contact :
    latincamille@hotmail.com / emilie.hardy.eh@gmail.com
     



  • Nouveau n°122 de Symbioses qui interroge les chemins éducatifs de la transition. Car si L’Education Relative à l’Environnement est incontournable pour avancer vers et dans la transition, au lendemain d’élections et après 6 mois de marches pour le climat, la question politique est sur le devant de la scène. Mais le politique n’est pas qu’une affaire de partis, c’est aussi un questionnement permanent sur la société dans laquelle nous vivons et voulons vivre...





    Retrouvez ce numéro en intégralité sur le site de symbiose : https://www.symbioses.be/



    Vous découvrirez notamment en page 20 une interview de Sébastien Kennes sur le thème "Luttes de territoires, laboratoires de transition".




  • Faire évoluer son regard sur l’alimentation, adopter de nouveaux réflexes culinaires et développer sa créativité et sa technique, tels sont les objectifs du Cycle Orme : initiation en cuisine écologique et politique, proposé par Rencontre des Continents et ses volonterres. 


    Il allie réflexion et pratique pour mieux comprendre son assiette, l’organiser de manière écologique, et expérimenter concrètement et collectivement tout cela dans une
    ambiance conviviale !


    Le prochain cycle "Orme" d’initiation à l’AD commence en Novembre !


    Mardi 12 Novembre, Mardi 19 Novembre, Mardi 26 Novembre, Mardi 3 Décembre et Mardi 10 Décembre de 18h15 à 22h30


    Les places étant limitées à 14 personnes,vous avez la possibilité de montrer votre intérêt en remplissant un petit formulaire. Vous serez prioritairement contacté mais une présélection se fera en fonction de vos attentes et profils. Nous rappelons que ce cycle est un cycle d’initiation et non d’approfondissement.



    Avant de vous préinscrire, nous vous invitons à aller sur la page de présentation du cycle "Orme" d’initiation en 5 mardis soirs : c’est par ici



    Ce cycle est soutenu par :



  •  


    Pour que le projet de la gare de l’Ouest réponde aux besoins des habitant.e.s, nous devons faire entendre notre voix !




     


    Pour des logements sociaux sur des terrains publics venez à l’assemblée ce 11 juin à 17h30 devant la gare de l’Ouest à Bruxelles !

    La Région Bruxelloise sera bientôt propriétaire d’un vaste terrain
    derrière la gare de l’Ouest. Elle y envisage la construction de 450
    nouveaux logements. Sur ces 450 nouvelles habitations, seules 360 seront
    des logements publics, dont 72 (maximum) seront des logements sociaux.
    Vu le nombre très élevé de personnes sur les listes d’attente et dans
    les conditions d’accès au logement social à Molenbeek et à Bruxelles, le
    chiffre de 72 sur 450 est, bien entendu, totalement insuffisant.


    Pour nous, un terrain public doit accueillir des logements publics… dont une majorité affectée au social !

    Organisé par MOC Bruxelles, CADTM Belgique, Bruxelles Laïque, RBDH
    - BBRoW / Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat, Equipes
    Populaires Bruxelles



    Fbk : [https://www.facebook.com/events/2870797921716…->https://www.facebook.com/events/287079792171606]


    Source : https://bxl.demosphere.net/rv/14627


    Lieu : [Gare de l’Ouest->https://bxl.demosphere.net/lieu/6535], 1080 Molenbeek-Saint-Jean

    Voir également :

juin 2019 :

mai 2019 | juillet 2019

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter