"Moi, agricultrice" Projection et débat


Dans le cadre du Festival Nourrir Bruxelles, Rencontre des Continents s’associe à une initiative de Quinoa, avec le Réseau des Gasap et AIA, pour une soirée dédiée au métier d’agricultrice et à leur long combat pour l’émancipation !



Pour plus d’info :
https://www.facebook.com/events/2039140059605723


Au programme de cette soirée : marché des productrices, projection du film "Moi, agricultrice", rencontre et échange en fin de film avec plusieurs intervenantes. L’occasion de mieux comprendre et s’immerger dans les réalités et les défis vécus par ces femmes.


 



 


Quand ? Jeudi 22 septembre – à partir de 18h00 (film à 19h30)
Où ? Logis Floréal, Rue des Trois Tilleuls 139, 1170 Watermael-Boitsfort
Coût ? Normal à 3€/ Solidarité avec les paysan-nes à 5€ / 0€ pour les I.M.M.E.N.S.E (Individus dans une merde monumentale et non sans exigences)


Pour s’inscrire, rendez-vous sur la page du site de Quinoa par ici
=> https://quinoa.be/nourrir-bruxelles-%c2%b7-focus-sur-les-agricultrices/


 

 


 

MARCHÉ DES PRODUCTRICES – 18H


La soirée s’ouvre avec le Gasap on Tour : nos productrices locales à l’honneur à l’occasion d’un comptoir paysan ! Découvrez leurs produits et pré-commandez les sur cagette.net, on vous explique la procédure en détails ci-dessous !

FILM – 19H30


Avec le documentaire « Moi agricultrice » de Delphine Prunault (52 min- 2022), trois générations de femmes « de l’ombre », architectes de cette révolution, racontent leur lent combat : Comment l’ont-elles gagné ? Pourquoi le mouvement a-t-il été si long ?


Longtemps soumises au rôle d’épouses de paysans, de travailleuses invisibles, sans statut légal ni reconnaissance sociale, les femmes, indispensables à la vie de la ferme, vont mener le combat sur plusieurs décennies pour décrocher leur statut d’agricultrice et s’imposer aujourd’hui dans le monde agricole.


Leur émancipation, elles l’ont conquise jour après jour, dans leurs fermes, dans leurs couples, en bataillant contre l’ordre patriarcal et le machisme du monde paysan. Ce combat, elles l’ont incarné aussi avec le syndicalisme agricole. Dans ce mouvement, il n’y a eu ni leadeuse, ni icône féministe, mais des militantes qui se sont battues pour en finir avec cette injustice sociale.

RENCONTRES – 20H30


Pour évoquer la réalité belge du statut d’agricultrice, nous avons le plaisir de réunir un panel d’intervenantes, toutes actrices de notre alimentation ! Avec :


– Trois membres de l’Union des Agricultrices Wallonnes (UAW), mouvement féminin d’éducation permanente, ayant pour objectif la promotion et la défense des intérêts des agricultrices et des femmes vivant en milieu rural et visant leur participation active à la vie sociale, culturelle et économique. 


- Sang-Sang Wu, journaliste pour. Tchak !, elle est l’autrice de plusieurs enquêtes sur les enjeux du monde agricole dont "Agriculture : elles sont où les patronnes ?"


- Claudine Drion
engagée dans le secteur de la coopération au développement, du développement durable et de la formation pour adultes. Elle travaille comme Conseillère à la formation à la Fopes – UCL et est chargée de mission au “Monde selon les femmes” où elle propose et poursuit ses recherches sur les questions du genre et du rôle des femmes dans la militance écologique et féministe. Elle est notamment l’auteure de “Genre et Développement durable” - 2007, “Femmes d’ici et d’ailleurs, un avenir métissé et solidaire” - 2008, “Tu vois ce que je veux dire ?” - 2015.


 


Toutes les infos sur le site de Quinoa
 


 

Le 22 septembre, à 18h, au Logis Floréal

septembre 2022 :

août 2022 | octobre 2022

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter