Appel aux Récits - Réenchanter le monde Quel monde voulons nous ? Comment rêvons nous l’après ?


Nous pensons à RdC que le moment que nous vivons est un moment plus qu’opportun pour redonner une juste place à nos imaginaires. Nous faisons un appel aux Récits sous la forme qui vous conviendra ! Une invitation à réenchanter notre monde et inventer des possibles !

Rêver pour inventer des possibles..
 
Et si faire la révolution, comme le dit Aurélien Barrau, c’était commencer par réenchanter le monde... et inventer d’autres possibles !
 
En cette période trouble, face aux incertitudes et à l’absence de réponses claires et pertinentes de nos gouvernements, nous avons soif d’autres choses... De récits en tous genres, liés aux grands enjeux de notre époque ou aux petites réalités de nos quotidiens, pour nous aider à rêver et ainsi dépasser les impasses actuelles et la versatilité de l’avenir.


Comment faire face à la vie, en cette période de confinement, dans des situations parfois mouvantes et éprouvantes... entre le (télé)travail, la vie quotidienne, l’éducation des enfants, la fatigue des réunions par écran, nos émotions confinées... et ce dans les meilleurs des cas ?


Et si l’écriture et notre créativité pouvaient être un refuge voir des alliées précieuses en ces temps obscurs... Nous n’avons jamais vu -en si peu de temps- autant de textes personnels, de tribunes, de cartes blanches, de créations artistiques, en lien avec nos histoires de vécus personnels.


"Nous sommes nos histoires. Nous les vivons comme elles nous vivent."Lewis Mehl-Madrona


Ce qui nous lie...

Comme le dit Xavier Alberti sur la toile : "Le sujet de cette crise c’est de prendre le chemin de l’unité en nous recentrant sur ce qui nous lie, « les communs » : Éduquer, nourrir, protéger, soigner."


"Quel monde voulons-nous ?" écrivait également l’écrivaine et militante écoféministe Starhawk en 2002. Nous nous posons cette question de manière encore plus intense à l’heure d’aujourd’hui.

Certain.e.s nous disent que les rêves prennent une place certaine en cette période, et c’est dans ce sens que nous vous invitons également à découvrir la magnifique initiative : Dreaming in dark. Alors oui... si nous laissions la place à notre imaginaire pour se déployer, pour écrire, dessiner ce que l’on souhaite une fois déconfiné.e.s, sur ces "communs" qui nous lient.


Dans un tout récent article sur Reporterre, l’écrivain Alain Damasio cite Yves Citton, qui a beaucoup travaillé sur la notion d’imaginaire et qui dit : «  Le récit préscénarise les comportements.  ». Il nous dit aussi " [...] il faut résister à la peur. Et pour ça, ceux qui ont une parole publique — médias, politiques, artistes, penseurs — ont la responsabilité de travailler sur ces imaginaires de la trouille et de les inverser. Ce beau mot d’encourager : redonner courage." Et c’est en ce sens, qu’en tant qu’asbl d’éducation permanente, nous vous invitons au travers de nos récits et de notre imagination à s’encourager les un.e.s les autres.

Ne limitons pas notre imagination, prenons le chapeau vert de la méthode Bono (chapeau de la créativité), donnons nous le droit de rêver sans censure ! Cependant, aucune pression et injonction (de plus) ! Nous savons comme cette période peut être difficile, comme notamment trouver un moment à soi. Nous souhaitons que cette proposition puisse résonner chez vous et allumer une flamme... qui vous donne le désir de prendre un temps pour rêver et imaginer des possibles.


 


Pour hier, aujourd’hui et pour demain...

Alors oui, si réenchanter le monde passait par notre imaginaire et notre créativité : qu’est-ce qui nous lie ? C’est une invitation -malgré le confinement- à nous relier comme le fait la toile d’arraignée. Nous avons soif de liens. Nous avons envie de nous soigner et de soigner l’hier, l’aujourd’hui et le demain.


Oui nous parlons d’après et nous savons comme il est important de soigner le dès maintenant... Nous soutenons et applaudissons de tout notre coeur toutes les personnes qui maintiennent les fonctions vitales de notre société (santé, alimentation, gestion des déchets, éducation...) et toutes les initiatives de solidarité car nous savons que cette pandémie est loin d’être égale pour tout le monde. Nous pensons à Adil et aux habitant.e.s de Cureghem. Nous pensons à toutes les personnes vulnérables, à toutes les personnes maltraitées.

Ce monde agonise nous le sentons et l’observons... Alors pour faire face à cela nous avons envie de vous inviter à déployer vnos talents, vnos imaginaires et de nous envoyer - si le coeur et le temps vous le disent - votre récit sur l’après.
 
Concrètement...
 


Ce récit peut prendre la forme de quelques phrases, d’un poème, d’un dessin, d’une lettre, d’une chanson, d’une danse, d’un collage, d’un enregistrement vocal... de tout ce qui vous inspire et qui vient ! N’hésitez pas aussi à donner la parole à vos enfants et aux jeunes !


Nous n’avons pas besoin de l’écran dans un premier temps. Nous pouvons l’éteindre... prendre un papier et des marqueurs et laisser voir ce qui émerge... comment rêvons-nous cette sortie ? 

Nous ferons une compilation de ce que nous avons reçu et nous la publierons dans notre Newsletter de Juin.
Notez bien que nous ne publierons aucun texte aux propos haineux, discriminants, stigmatisants ou hors de propos.
 
 


Nous vous proposons de nous envoyer vos bouts de rêves, vos créations, vos récits, pour le 22 mai au plus tard, à :


margot@rencontredescontinents.be et olivia@rencontredescontinents.be

 
Nous nous réjouissons d’avance pour votre participation et nous vous souhaitons un beau déploiement de notre imagination pour inventer des possibles, réenchanter notre monde, être en reliance !
 
 Nous sommes de tout coeur ensemble.
 


Notes  : les images de cette article sont issues du jeu Dixit, crées par de talentueux.ses illustrateurs.trices. Nous utilisons régulièrement les cartes du jeu Dixit comme outil de clôture d’animation pour déployer son ressenti via l’imaginaire déployé dans ses magnifiques cartes.



 


 

 


 


 

Jusqu'au 22 mai !

mai 2020 :

avril 2020 | juin 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter